Tag Archives: Philippe Richert

Heumann rajeunit l’un des plus vieux pains du monde

Le président du conseil régional Philippe Richert a visité hier matin l’entreprise de pains azymes Paul Heumann. Une première pour cet élu, à qui l’entreprise avait réservé la primeur d’une innovation.

Isabelle Heumann-Buchert tenant en main les premiers sachets de pain azyme pour apéritif. (Photo CRA - Luc Stadler)

Isabelle Heumann-Buchert tenant en main les premiers sachets de pain azyme pour apéritif. (Photo CRA – Luc Stadler)

Le pain azyme, galette de blé et d’eau, sans sel ni levure, que la tradition juive associe étroitement aux fêtes de Pessah, la Pâque, nous vient du fond des âges. La boulangerie Paul Heumann de Soultz-sous-Forêts en produit depuis quatre générations. Avec un certain succès puisque ses 240 000 galettes quotidiennes (entre 3 et 4 tonnes de produit) partent à l’exportation pour 70 %. Dans une spécialité qui pourrait se contenter, sans déchoir, de cultiver perpétuellement la tradition, l’entreprise familiale met au contraire l’accent sur l’innovation, la formation et l’éthique de produits 100 % végétaux et naturels.

Ces informations ont été données hier matin au président du conseil régional Philippe Richert, accueilli dans l’entreprise tôt dans la matinée, en compagnie du député Frédéric Reiss et du maire de Soultz, Pierre Mammosser. Si les deux ne sont pas du même bord politique, ils s’entendent parfaitement pour apprécier le pain Heumann et saluer le parcours sans faute de cette entreprise de 23 personnes aujourd’hui dirigée par une femme, Isabelle Heumann-Buchert, qui a pris la succession de son père Guy.

Le président du conseil régional venu en voisin et de sa propre initiative, qui connaît parfaitement le nord de l’Alsace et plus spécialement la famille Heumann, a avoué n’avoir jamais mis les pieds dans le laboratoire de la rue de Lobsann. « Nous ne sommes pas les plus anciens dans le métier, mais nos produits sont devenus une référence », affirme Guy Heumann, qui a consacré, avec son épouse Simone, quarante ans de son existence à développer l’affaire en la faisant sortir de son cadre local. Heumann sert toujours, en respectant scrupuleusement les règles, le marché casher. Mais l’entreprise va aujourd’hui bien au-delà en élargissant sans cesse le cercle des amateurs. M. Richert a ainsi pu découvrir que le premier marché de la PME de Soultz est… l’Italie, dont les consommateurs raffolent des produits craquants.

« Nous commençons à prospecter le marché chinois où nous avons de bonnes perspectives, non pas comme produit de masse, mais comme spécialité de niche », explique Isabelle Heumann.

La jeune dirigeante poursuit la politique d’innovation produit entamée il y a quelques années. Après les galettes additionnées de jus de pomme verte ou de betterave, Heumann va lancer cet automne les minipains azymes en sachets. Leur présentation commerciale sera faite lors du Sial, le grand salon de l’alimentaire du 21 au 25 octobre à Paris.

150 000 euros consacrés à l’informatique

C’est la transcription dans le vocabulaire du snacking et du grignotage apéritif des grandes galettes fines rectangulaires traditionnelles. « Ce produit apéritif a l’avantage de ne contenir ni matière grasse ni sel », souligne Isabelle Heumann.

Pour y parvenir, l’entreprise a dû mettre au point, avec un industriel de la région, une machine spéciale qui fractionne et conditionne les galettes. C’est un des investissements importants de l’entreprise, qui a aussi consacré 150 000 euros à l’achèvement de son informatisation. Elle englobe désormais aussi la production : « Nous en attendons un gros gain de productivité. C’était de toute façon indispensable pour répondre à la croissance des volumes. Nous pouvons aujourd’hui tout tracer en temps réel », explique Isabelle Heumann, épaulée depuis un an par un directeur industriel, Philippe Lazarus.

Philippe Richert a rendu hommage à l’entreprise familiale et à son goût du travail bien fait : « C’est aussi un identifiant de ce que nous sommes, avec l’attention portée aux relations sociales et l’humanisme », a-t-il commenté.

DNA – 25 septembre 2012

Powered by WordPress | Designed by: Dog Groomer | Thanks to Assistant Manager Jobs, Translation Jobs and New York Singles