Category Archives: Barômètre

Mars 2018 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Dans un climat des affaires mondiales toujours bien orienté, les entreprises françaises internationalisées font état en mars de résultats très soutenus pour leur activité, leurs investissements et leurs emplois dans le monde.

WEB_CHEMIN_13417_1523278909

Irrégulières mais oscillant autour d’un niveau moyen élevé, les anticipations des entreprises françaises pour la conjoncture mondiale restent très favorables. Trois zones géographiques s’écartent de la moyenne mondiale : l’Amérique du Nord où l’optimisme entraîne le reste du monde, le Proche et Moyen-Orient (PMO) où les anticipations sont nettement en deçà de la moyenne mondiale en raison des incertitudes politiques, et l’Europe du Nord, affectée par le Royaume Uni où les anticipations restent toujours réservées en raison, notamment, du Brexit.

Pour leurs perspectives personnelles à un an, nos entreprises font état d’anticipations qui évoluent peu, mais restent toujours positives. L’Europe du Nord est en retrait pour les raisons que l’on sait, mais ici, c’est l’Asie-Océanie qui se détache nettement de la moyenne par le haut niveau persistant des anticipations. Les autres zones géographiques sont proches de la moyenne mondiale.

Télécharger la synthèse de l’enquête MARS 2018

Février 2018 – Baromètre de la conjoncture mondiale

L’investissement des entreprises françaises dans le monde atteint en février 2018 ses plus hauts niveaux d’avant la grande récession, les plus élevés depuis la création du baromètre en 2005.
C’est un signe de confiance dans leurs positions compétitives.

WEB_CHEMIN_13343_1520522213

Les fluctuations de l’indicateur du climat des affaires de ces derniers mois ne sauraient masquer le haut niveau des anticipations des entreprises françaises dans le monde. Elles se situent à un niveau moyen voisin de celui – élevé – de 2010. Les anticipations les plus optimistes se trouvent toujours en Amérique du Nord, les moins optimistes (bien que ne correspondant pas à une récession) en Europe du Nord sous l’effet du Brexit. L’Asie et l’Europe se situent dans la moyenne mondiale, ainsi que les économies émergentes d’Amérique latine et d’Afrique, qui ont ainsi comblé leur retard grâce à la reprise économique dont elles bénéficient depuis deux ans.

Pour leurs anticipations personnelles, les entreprises françaises apparaissent confiantes, sans toutefois retrouver l’optimisme qui était le leur en 2010. C’est encore en Asie-Océanie mais aussi, et récemment, en Afrique que leurs anticipations personnelles sont les plus positives.

Janvier 2018 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Le climat des affaires dans le monde retrouve en janvier ses meilleurs niveaux de 2010. Confiantes sur leurs propres perspectives à un an, les entreprises françaises continuent d’investir activement.

WEB_CHEMIN_13110_1518086336

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Les perspectives à un an de la conjoncture mondiale, telles que décrites par les CCE, retrouvent en janvier les niveaux élevés de 2010, au lendemain de la grande récession. Cet optimisme s’observe dans toutes les zones géographiques, à l’exception de l’Europe du Nord (Brexit) et du Proche et Moyen-Orient (PMO). L’Amérique du Nord, où les anticipations sont les plus favorables, tire clairement le climat des affaires dans le monde. Les émergents d’Amérique latine et d’Afrique ont rejoint la moyenne mondiale.

Pour leurs perspectives personnelles à un an, les entreprises françaises se montrent également optimistes, mais un peu moins qu’elles ne l’étaient en 2010. Elles semblent aussi légèrement en retrait de leurs anticipations pour la conjoncture mondiale. C’est en Asie-Océanie et en Afrique qu’elles affichent en janvier les meilleures anticipations, et en Europe du Nord les plus réservées.

Télécharger la synthèse de l’enquête janvier 2018

Décembre 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

En décembre, le climat des affaires dans le monde, un peu irrégulier depuis quelques mois, semble se stabiliser en tendance à bon niveau. L’activité des entreprises françaises et, surtout, leurs investissements restent bien orientés.

WEB_CHEMIN_13030_1515503088

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Les anticipations à un an de la conjoncture mondiale, vues par les entreprises françaises internationalisées, se stabilisent en tendance à bon niveau en décembre. Bien qu’irrégulier, l’indicateur confirme la solidité de la reprise mondiale en cours, tirée principalement par l’Amérique du Nord. L’optimisme se tient à des niveaux assez proches dans l’ensemble des zones géographiques, à l’exception du Proche et Moyen-Orient (PMO) en raison des tensions politiques et militaires, et de l’Europe du Nord toujours affectée par le Brexit britannique.

Pour leurs perspectives personnelles à un an, les entreprises françaises font état de peu de changements en décembre. L’Asie reste toujours, et nettement, la zone la plus favorable, suivie maintenant de l’Europe de l’Est et de l’Afrique, l’Europe du Nord se situant en retrait (Brexit) bien que bénéficiant d’anticipations encore positives.

Télécharger la synthèse de l’enquête Décembre 2017

Octobre 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

La progression tendancielle, soutenue, de l’investissement et des créations d’emploi des entreprises françaises dans le monde se confirme en octobre. Les entreprises françaises montrent ainsi qu’elles tirent parti de la reprise mondiale.

WEB_CHEMIN_12819_1511339171

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Les anticipations à un an de la conjoncture mondiale poursuivent en octobre leur progression tendancielle dans toutes les régions du monde, à l’exception, difficilement explicable, de l’Amérique du Nord. Le repli constaté en octobre paraît relever d’une anomalie statistique que les résultats de novembre devraient permettre d’éclaircir. À ce stade, rien ne permet de remettre en cause l’amélioration continue, observée depuis plus d’un an, du climat des affaires dans le monde. L’Europe continentale, notamment l’Europe de l’Est, figure parmi les zones géographiques les plus optimistes. Les économies émergentes rejoignent la moyenne mondiale.

Pour leurs anticipations personnelles, on note peu d’évolutions significatives en octobre en dehors de l’anomalie statistique qu’on retrouve en Amérique du Nord. L’Asie demeure la région qui bénéficie des meilleures anticipations, suivie de l’Europe continentale. L’Europe du Nord, affectée par le Brexit est toujours en retrait, mais se redresse depuis six mois.

Télécharger la synthèse de l’enquête OCTOBRE 2017

Septembre 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Le climat des affaires dans le monde en septembre reste sur une pente ascendante et se situe à de très bons niveaux.
Les anticipations à un an des entreprises françaises pour leur propre compte, bien qu’un peu plus prudentes, sont toujours bien orientées.

WEB_CHEMIN_12590_1506613661

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le climat des affaires dans le monde retrouve ses meilleurs niveaux depuis la récession de 2008-2009. La tendance est positive dans toutes les régions du monde, mais l’Amérique du Nord apparaît toujours la région où les anticipations sont les plus favorables. L’Europe continentale et l’Asie, également bien orientées, se situent dans la moyenne mondiale. Les émergents d’Afrique et d’Amérique latine s’en rapprochent. L’Europe du Nord se redresse mais les anticipations restent réservées (Brexit et ralentissement britannique).

Pour leurs perspectives personnelles à un an, les entreprises françaises se montrent plus modérées bien que confiantes. Moins dispersées par zone géographique, leurs anticipations apparaissent toujours les plus favorables en Asie, et, dans une moindre mesure, en Europe continentale. Paradoxalement, elles semblent plus prudentes sur l’Amérique du Nord.

Télécharger la synthèse de l’enquête Septembre 2017

Juillet 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Le repli du climat des affaires en juillet ne remet pas en cause la tendance ascendante de la conjoncture mondiale, mais la relativise. Les entreprises françaises font toujours état d’une certaine prudence.

WEB_CHEMIN_12347_1501247321
Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le climat des affaires dans le monde reste bien orienté en juillet, le repli observé ne compromettant pas la tendance positive des neufs derniers mois. Ce repli est d’ailleurs essentiellement dû à l’Asie-Océanie (les prochains mois diront s’il est significatif). Dans les autres régions du monde, à l’exception du Proche et Moyen-Orient (PMO), incertain, c’est l’optimisme qui domine pour la conjoncture mondiale, où l’Amérique du Nord fait toujours figure de locomotive et les émergents d’Afrique et d’Amériques latine poursuivent leur redressement (sans avoir cependant rattrapé la moyenne mondiale).
Pour leurs propres anticipations à un an, les entreprises françaises se montrent plus prudentes, y compris en Amérique du Nord. Le Brexit pèse toujours sur l’Europe du Nord, tandis que l’Europe continentale bénéficie de bonnes anticipations. Mais c’est l’Asie qui offre toujours les meilleures perspectives à un an.

Télécharger la synthèse globale de juillet 2017

Mai 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

L’embellie du climat des affaires dans le monde se poursuit en mai ; cette évolution positive bénéficie à l’ensemble des zones géographiques. La reprise de l’activité internationale des entreprises françaises, amorcée il y a neuf mois, se confirme.

WEB_CHEMIN_12106_1496668180

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

La reprise des anticipations à un an de la conjoncture mondiale, observée depuis neuf mois, se consolide en mai. Toutes les zones géographiques bénéficient de ce climat d’optimisme. L’Amérique du Nord reste au beau fixe ainsi que l’Asie. L’Europe continentale se tient dans une bonne moyenne. Les émergents sont aussi clairement sur une tendance ascendante, mais toujours en retrait par rapport aux autres économies. Seule l’Europe du Nord est affectée d’anticipations médiocres, sans doute en raison du Brexit.
Pour leur propre compte, les entreprises françaises font état de prévisions d’activité à un an en général bien orientées, mais plus prudentes que pour la conjoncture mondiale. C’est en Asie qu’elles affichent l’optimisme le plus marqué. En Europe du Nord, elles apparaissent quelque peu réservées, tout en prévoyant cependant une progression de leur activité. On note une nette amélioration de leurs prévisions d’activité au Proche et Moyen-Orient (PMO).

Télécharger la synthèse graphique de MAI 2017

Avril 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Avril confirme l’accélération de la croissance mondiale observée depuis six mois et celle de l’activité des entreprises françaises dans le monde. Toutes les zones géographiques en bénéficient exceptés le Proche et Moyen-Orient et, dans une moindre mesure, l’Europe du Nord (Brexit ?).

WEB_CHEMIN_11911_1493979464

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le climat des affaires dans le monde se redresse depuis six mois, mettant fin à un lent tassement engagé depuis 2015. Il rejoint ses bons niveaux d’après crise. C’est l’optimisme américain qui entraîne le reste du monde et notamment l’Asie. Les pays émergents suivent le mouvement bien que toujours en deçà de la moyenne mondiale. Les anticipations en Europe du Nord restent affectées par le Brexit. Elles sont stables en Europe de l’Ouest, à bon niveau.
Pour leur compte personnel, les entreprises françaises font état d’anticipations à un an également en progrès, mais plus modérément que pour la conjoncture mondiale. L’Asie demeure la zone où l’optimisme domine tandis que l’Europe du Nord souffre toujours des incertitudes nées du Brexit. On note la forte amélioration des anticipations au Proche et Moyen-Orient (PMO), liée aux grands contrats.

Télécharger la synthèse de l’enquête AVRIL 2017

Mars 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

En mars, les anticipations à un an de la conjoncture mondiale, l’activité des entreprises françaises dans le monde ainsi que leurs investissements sont bien orientés. Ces résultats annoncent un raffermissement sinon une accélération de la croissance mondiale.

WEB_CHEMIN_11808_1492068591

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le climat des affaires dans le monde s’améliore depuis six mois et se rapproche des bons niveaux de 2015. Il est tiré par l’Amérique du Nord où l’optimisme ne se dément pas. La tendance des économies émergentes d’Amérique latine et d’Afrique poursuit son redressement. En Europe on note un certain essoufflement du climat des affaires, sous l’effet du Brexit en Grande-Bretagne et sous l’effet des incertitudes électorales sur le continent.

Pour leurs anticipations personnelles à un an, les entreprises françaises affichent un regain d’optimisme, mais celui-ci n’est pas dû à l’Amérique du Nord qui ne se détache pas de la moyenne mondiale. Il vient de l’ensemble des émergents, Proche et Moyen-Orient (PMO) compris. L’Asie demeure la zone où les anticipations sont toujours nettement supérieures au reste du monde.

Télécharger la synthèse de l’enquête MARS 2017

Powered by WordPress | Designed by: Dog Groomer | Thanks to Assistant Manager Jobs, Translation Jobs and New York Singles