Category Archives: Barômètre

Mai 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

L’embellie du climat des affaires dans le monde se poursuit en mai ; cette évolution positive bénéficie à l’ensemble des zones géographiques. La reprise de l’activité internationale des entreprises françaises, amorcée il y a neuf mois, se confirme.

WEB_CHEMIN_12106_1496668180

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

La reprise des anticipations à un an de la conjoncture mondiale, observée depuis neuf mois, se consolide en mai. Toutes les zones géographiques bénéficient de ce climat d’optimisme. L’Amérique du Nord reste au beau fixe ainsi que l’Asie. L’Europe continentale se tient dans une bonne moyenne. Les émergents sont aussi clairement sur une tendance ascendante, mais toujours en retrait par rapport aux autres économies. Seule l’Europe du Nord est affectée d’anticipations médiocres, sans doute en raison du Brexit.
Pour leur propre compte, les entreprises françaises font état de prévisions d’activité à un an en général bien orientées, mais plus prudentes que pour la conjoncture mondiale. C’est en Asie qu’elles affichent l’optimisme le plus marqué. En Europe du Nord, elles apparaissent quelque peu réservées, tout en prévoyant cependant une progression de leur activité. On note une nette amélioration de leurs prévisions d’activité au Proche et Moyen-Orient (PMO).

Télécharger la synthèse graphique de MAI 2017

Avril 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Avril confirme l’accélération de la croissance mondiale observée depuis six mois et celle de l’activité des entreprises françaises dans le monde. Toutes les zones géographiques en bénéficient exceptés le Proche et Moyen-Orient et, dans une moindre mesure, l’Europe du Nord (Brexit ?).

WEB_CHEMIN_11911_1493979464

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le climat des affaires dans le monde se redresse depuis six mois, mettant fin à un lent tassement engagé depuis 2015. Il rejoint ses bons niveaux d’après crise. C’est l’optimisme américain qui entraîne le reste du monde et notamment l’Asie. Les pays émergents suivent le mouvement bien que toujours en deçà de la moyenne mondiale. Les anticipations en Europe du Nord restent affectées par le Brexit. Elles sont stables en Europe de l’Ouest, à bon niveau.
Pour leur compte personnel, les entreprises françaises font état d’anticipations à un an également en progrès, mais plus modérément que pour la conjoncture mondiale. L’Asie demeure la zone où l’optimisme domine tandis que l’Europe du Nord souffre toujours des incertitudes nées du Brexit. On note la forte amélioration des anticipations au Proche et Moyen-Orient (PMO), liée aux grands contrats.

Télécharger la synthèse de l’enquête AVRIL 2017

Mars 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

En mars, les anticipations à un an de la conjoncture mondiale, l’activité des entreprises françaises dans le monde ainsi que leurs investissements sont bien orientés. Ces résultats annoncent un raffermissement sinon une accélération de la croissance mondiale.

WEB_CHEMIN_11808_1492068591

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le climat des affaires dans le monde s’améliore depuis six mois et se rapproche des bons niveaux de 2015. Il est tiré par l’Amérique du Nord où l’optimisme ne se dément pas. La tendance des économies émergentes d’Amérique latine et d’Afrique poursuit son redressement. En Europe on note un certain essoufflement du climat des affaires, sous l’effet du Brexit en Grande-Bretagne et sous l’effet des incertitudes électorales sur le continent.

Pour leurs anticipations personnelles à un an, les entreprises françaises affichent un regain d’optimisme, mais celui-ci n’est pas dû à l’Amérique du Nord qui ne se détache pas de la moyenne mondiale. Il vient de l’ensemble des émergents, Proche et Moyen-Orient (PMO) compris. L’Asie demeure la zone où les anticipations sont toujours nettement supérieures au reste du monde.

Télécharger la synthèse de l’enquête MARS 2017

Février 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

En février, le climat des affaires reste bien orienté dans le monde, tiré par l’Amérique du Nord où l’optimisme domine. Il se stabilise en Europe continentale, et demeure morose en Europe du Nord en raison du Brexit.

WEB_CHEMIN_11555_1488444232

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

L’optimisme qui s’affiche en Amérique du Nord perdure et maintient à bon niveau les anticipations d’ensemble à un an de la conjoncture mondiale. C’est ce qui ressort des indications fournies en février par les entreprises françaises internationalisées. L’amélioration du climat des affaires s’observe partout, et notamment, ce qui est nouveau, en Afrique et en Amérique latine. L’Europe fait exception où il se stabilise sur le continent et où il reste médiocre en Europe du Nord, en raison des incertitudes liées au Brexit.

Pour leurs propres affaires, les entreprises françaises font état d’anticipations globales toujours positives, se raffermissant légèrement depuis six mois. On note une certaine détérioration en Europe du Nord (Brexit) et, à l’inverse, un redressement sensible en Afrique et en Amérique latine. C’est toutefois l’Asie qui présente encore et toujours les anticipations les plus élevées.

Télécharger la synthèse globale de l’enquête Février 2017

Janvier 2017 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Après l’euphorie de décembre les anticipations en Amérique du Nord se normalisent. Dans le reste du monde, à l’exception de l’Europe du Nord (Grande-Bretagne) où il reste morne, le climat des affaires est bien orienté. Il se redresse en Afrique et en Amérique latine.

WEB_CHEMIN_11481_1485790495

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Après le rebond de décembre, les anticipations à un an de la conjoncture américaine retrouvent en janvier la tendance antérieure. En Europe du Nord (sous l’effet du Brexit ?) le climat des affaires oscille autour d’un niveau médiocre, alors qu’il reste positivement orienté en Europe de l’Ouest. Il s’essouffle en Europe de l’Est. On note que la tendance est plus favorable en Amérique latine, au Proche et Moyen-Orient (PMO) et surtout en Afrique, bien que toujours en retrait de la moyenne mondiale. Dans l’ensemble, la conjoncture mondiale telle qu’anticipée par les entreprises françaises à l’international, apparaît donc plutôt bien orientée en janvier.

Pour leur activité personnelle, les entreprises françaises font état d’anticipations à un an assez stables en janvier, conformes à la tendance des dix-huit derniers mois. En Europe du Nord la tendance s’infléchit et en Amérique latine et au Proche et Moyen-Orient elle demeure toujours en deçà de la moyenne mondiale. L’Asie-Océanie se distingue toujours par l’optimisme de ses anticipations.

Télécharger la synthèse globale de l’enquête Janvier 2017

Décembre 2016 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Les perspectives d’activité à un an font un bond en Amérique du Nord en décembre ; elles se maintiennent dans le reste du monde.
L’activité des entreprises françaises dans le monde, anticipée comme constatée, retrouve les niveaux assez soutenus des années 2013-2014.

WEB_CHEMIN_11415_1484215748

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Les anticipations à un an de l’activité en Amérique du Nord rejoignent en décembre les niveaux euphoriques d’avant la récession de 2008. En Europe du Nord, elles se stabilisent ; elles restent bien orientées en Europe continentale. Les deux chocs que furent le Brexit et l’élection de Donald Trump dans les milieux économiques occidentaux n’affectent pas, pour le moment, les anticipations au niveau mondial et dopent l’optimisme aux États-Unis. Pour leur activité personnelle à un an, les entreprises françaises, sans témoigner du même enthousiasme en Amérique du Nord, font preuve depuis six mois, d’une confiance affermie, qui met un terme au tassement constaté depuis l’été 2013. On note en particulier que l’Asie reste de loin la zone où elles se montrent le plus optimistes.

Télécharger la synthèse globale de l’enquête Décembre 2016

Novembre 2016 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Le lent tassement du climat des affaires dans le monde se poursuit en novembre. Il n’affecte pas les anticipations à un an des entreprises françaises pour leur propre activité.
Le rebond de leurs investissements depuis six mois se confirme.

web_chemin_11269_1481021587

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le repli des anticipations à un an observé en novembre confirme le lent ralentissement tendanciel de la conjoncture mondiale engagé depuis environ deux ans. Ce tassement est sensible en Amérique du Nord, en Europe du Nord (Brexit), ainsi qu’en Asie-Océanie. En revanche, les anticipations restent bien orientées en Europe continentale, mais aussi en Amérique latine et en Afrique (bien que restant toujours en net retrait de la moyenne mondiale dans ces deux dernières zones).
Pour leur propre activité à un an, les entreprises françaises sont plutôt plus optimistes que pour la conjoncture générale de leurs zones. C’est surtout vrai en Asie où elles restent clairement optimistes pour leurs perspectives personnelles, mais aussi en Europe de l’Est. On note qu’elles se montrent un peu plus réservées sur l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest.

Télécharger l’enquête Baromètre Novembre 2016

Octobre 2016 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Le climat des affaires dans le monde, qui se tassait lentement depuis l’été 2015, semble se stabiliser depuis trois mois. La tendance de l’activité des entreprises françaises dans le monde se stabilise aussi et leurs investissements semblent reprendre.

web_chemin_11235_1479388559

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Les perspectives à un an de la conjoncture mondiale, telle que les CCE l’observent, se tassaient modérément depuis dix-huit mois ; elles semblent se stabiliser au cours du dernier trimestre. L’Amérique du Nord se distingue toujours par des anticipations plus élevées que la moyenne mondiale, moyenne où se situent l’Europe continentale et l’Asie. Le Brexit continue de peser sur les anticipations en Europe du Nord et les cours du pétrole sur la conjoncture du Proche et Moyen-Orient (PMO). Le climat des affaires se redresse en Amérique latine et se stabilise à bas niveau en Afrique.

Pour leur propre activité, les perspectives à un an des entreprises françaises restent assez stables depuis dix-huit mois, peu dispersées autour de la moyenne mondiale, et peu influencées par les conjonctures de chacune des zones géographiques. L’optimisme domine en Asie, le pessimisme au PMO.

Télécharger l’enquête Octobre 2016

Août 2016 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Les anticipations à un an de la conjoncture mondiale se maintiennent à des niveaux modérés en août ;
la reprise de l’activité des entreprises françaises dans le monde, observée depuis six mois, s’interrompt.

WEB_CHEMIN_10970_1473072607

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

Le palier de croissance modérée observée depuis un an dans le monde se maintient en août ; l’indicateur du climat des affaires oscille autour de 25, contre 33 entre les étés 2013-2015. L’optimisme continue de dominer en Amérique du Nord. L’Asie et l’Europe continentale se situent au niveau moyen mondial. Toujours affectées par le Brexit, les anticipations en Europe du Nord se redressent cependant. L’Afrique, l’Amérique latine et surtout le Proche et Moyen-Orient (PMO) restent en retrait du niveau moyen des anticipations mondiales.
Comme pour les mois précédents, les perspectives personnelles à un an de nos entreprises sont peu dispersées selon les zones géographiques, à l’exception de l’Asie qui demeure, et de loin, la zone où les anticipations sont les plus favorables. On note que les perspectives personnelles à un an en Europe du Nord sont, pour le moment, insensibles au Brexit. Un accès de pessimisme apparait au PMO.

Télécharger l’enquête AOUT 2016

Juin 2016 – Baromètre de la conjoncture mondiale

Juin confirme le palier de croissance modérée observé depuis un an.
Si la tendance de l’activité des entreprises françaises se redresse légèrement, celle de leurs investissements reste en revanche au ralentissement.

WEB_CHEMIN_10912_1467793276

Perspectives à un an de la conjoncture mondiale et de l’activité des entreprises françaises

L’indicateur des anticipations à un an de la conjoncture mondiale oscille depuis un an autour de 27 contre environ 32 au cours des deux années précédentes. Ce nouveau palier de croissance, plus élevé qu’au moment de la crise de l’euro de 2011-2012, traduit cependant un ralentissement durable de la croissance mondiale. Par grande zone géographique, les contrastes demeurent entre une Amérique du Nord bénéficiant du meilleur climat des affaires, une Asie ne se situant plus maintenant que dans la moyenne mondiale, rejointe par d’assez bonnes anticipations en Europe continentale ; en Afrique, Amérique latine ainsi qu’au PMO où le pessimisme domine.
Pour leurs perspectives personnelles à un an, les entreprises françaises font état d’une certaine stabilité ; elles sont légèrement plus optimistes pour elles-mêmes que pour la conjoncture mondiale. Leurs anticipations sont peu dispersées ; seule l’Asie se détache significativement et positivement de la moyenne mondiale.

Télécharger l’enquête Baromètre de JUIN 2016

Powered by WordPress | Designed by: Dog Groomer | Thanks to Assistant Manager Jobs, Translation Jobs and New York Singles